08.03.2012

Oscar Peterson: Caravan (Duke Ellington) - 1986

.

znów jedziemy

link

.
--
free jazz
miarowo bije tylko
moje serce

Agnieszka

.

14 komentarzy:

Yanis Petros pisze...

Merveilleux concert, comme le printemps qui s'ouvre et se développe dans un déferlement de couleurs...

Karol Rosiak pisze...

"Merveilleux concert, comme le printemps qui s'ouvre et se développe dans un déferlement de couleurs..."

wouah!

Grand merci pour votre commentaire. Il est magnifique, pas d'autre mot. Mais oui, tous les registres des sentiments humains sont présents ici...!
Vous savez, j'adore le jazz, cette musique est la plus mieux comme les millions des haikus... c'est parce que je me permets de signaler ici mon modeste billet dédié à Oscar.

Excellent weekend à vous. Belle nuit à vous, cher Yanis et à bientôt pour d'autres voyages enchanteurs!

Cordialement,
K.

Colo pisze...

Magnifique, quelle explosion d'énergie et de talent!

Karol Rosiak pisze...

...d'énergie, de talent et de grande joie, n'est pas? :)

Merci de votre présence, chère Colo!

K. :)

John McDonald pisze...

beautiful Karol yes I have been a lifelong jazz fan too

Karol Rosiak pisze...

Hi, John,

Jazz is like a haiku: pure magic...

Best wishes,
K.

Hélder António pisze...
Ten komentarz został usunięty przez autora.
Hélder António pisze...

… and the Oscar goes to… Peterson:
«Some people try to get very philosophical and cerebral about what they’re trying to say with jazz. You don’t need any prologues, you just play.»

Ella said:
— Play it again, Duke!

***********************************

Bonne fin d’hiver, Karol.

Karol Rosiak pisze...

!

Merci, mon cher Helder pour votres liens tant touchantes...!

...et voici les obsèques
funéraires de Wisława Szymborska, de Cracovie. Ella a chanté ici; il s'agissait magnifique pour moi.

http://www.youtube.com/watch?v=jJ7n1PGLWkI

K.

Hélder António pisze...

Bonne nuit, cher Karol.

Merci beaucoup pour
ce bel et juste hommage
rendu à Wisława,
dont la chanson préférée —
“Black Coffee” —
a été immortalisée
par Ella.

Chez moi,
je bois, donc,
du café noir fumant
à la mémoire vivante
de ces deux
magnifiques artistes.

Na zdrowie,
tchin-tchin!

assneg pisze...

Niespokojny, gnający do utraty tchu rytm... Dający energię i chęć łamania standardów.

free jazz
miarowo bije tylko
moje serce

:) A.

Karol Rosiak pisze...

Merci, Agnieszka et Hélder.

K. :)

makis tselentis pisze...

Bonsoir Karol

Je suis heureux que j'ai decouvert votre blog. J'ai un amis polonais,il va m'aider avec la traduction de votre haikus. Votre blog est ausii chez mois en " favorites". Merci pour le concert.J'adore ces artistes

Makis

Karol Rosiak pisze...

Merci à Makis.

Με τις καλύτερες ευχές!

Cordialement,
K.